J’arrête de trop penser

« Mais non, tu te prends la tête pour rien, je t’assure », « Heu… T’es obligé(e) de TOUJOURS couper les cheveux en quatre?… », « Oh la la, tu penses trop ». Si ces quelques phrases résonnent étrangement en vous, c’est que vous appartenez à cette (large) frange de la population qui, comme nous hélas, mouline en continu. Vous êtes un(e) hyperpenseur(euse)… Conséquence, il arrive parfois que votre surchauffe cérébrale vous freine, vous bloque.

 

Quoi faire, comment agir ?

Béatrice Lorant, journaliste et auteure de « J’arrête de trop penser » aux éditions Leducs, nous dévoile ses conseils :

 

  1. J’accepte que je pense trop, et j’agis :

Ok mais comment je fais ? Commencez par repérer « vos ennemis de l’intérieur ». Ca peut faire peur, comme ça, mais les ennemis en question n’ont rien de « réel ». Ce sont juste des croyances. Plus précisément, ce sont ces croyances négatives que nous avons tous sur nous-mêmes et qui déterminent nos jugements (je suis nul, compliqué, négatif…). Pourquoi alors ne pas remplacer chaque croyance négative par une croyance positive ? Vous avez une décision importante à prendre et cela vous effraie parce que vous avez peur de vous tromper (croyance négative = je n’y arriverai jamais, je suis trop compliqué) ? Arrêtez de ruminer, prenez une feuille et un crayon (ou un tableau Excel !) et dessinez un tableau multicritères.

 

Ex : Vous vivez en centre-ville mais vous voulez un logement plus grand, plutôt une maison avec jardin, et vous commencez à visiter des biens. Evidemment, chaque habitation a ses avantages et ses inconvénients : plus ou moins de travaux / proximité plus ou moins grande des commerces, temps de trajet domicile-travail plus ou moins long, nature plus ou moins présente, bruit plus ou moins gênant, présence (ou non) à moyen terme des enfants à la maison… En abscisses de votre tableau, inscrivez les résidences qui vous plaisent ainsi que votre habitation actuelle, et en ordonnées, listez vos critères. Pour chaque logement ensuite, vous attribuerez un certain nombre de points à vos critères (de 1 à 5). Au total, le logement qui aura recueilli le plus de points devra logiquement emporter votre décision. Ce qui pourra d’ailleurs être votre appartement actuel !… Dans ce cas, peut-être devriez-vous réorienter votre réflexion vers son aménagement intérieur.

Le même tableau fonctionne pour le choix de votre lieu / destination de vacances, l’achat de votre prochain smartphone…

 

  1. Je pense mieux :

 

Maintenant que vous vous connaissez mieux, apprenez à faire un peu plus confiance à votre intuition et appuyez-vous sur elle. Si vous hésitez beaucoup et vous sentez perdu(e), respirez un bon coup, faites un pas de côté et interrogez-vous en profondeur de la manière la plus distancée possible. Au fond, de quoi avez-vous envie ? Est-ce vraiment ce que vous voulez faire ? De quoi avez-vous réellement besoin ? Faire un pas de côté et plonger à l’intérieur de vous, vous permettra de penser moins mais mieux !

 

A vous de jouer les Holi Girls !

 

Pour ne rater aucune actualité des Holi Girls rendez-vous sur nos pages FacebookTwitter, et Instagram avec  #holime #holigirls #challengeholime

Envie de rejoindre le club des Héroïnes Imparfaites et d’atteindre votre point E (point Epanouissement) ? Plus de conseils feel good dans notre livre « Et si vous deveniez l’Héroïne de votre vie ? »