Je sauve ma peau !

On voudrait la chouchouter, la dorloter mais manque de temps ou manque d’info, on entend rarement les SOS qu’elle nous envoie pour la sauver. « Elle », ce n’est pas notre paire de Stan Smith, mais notre peau évidemment !

Aujourd’hui c’est décidé, on prend soin de nous les Holi Girls !

Aurélia Hermange, journaliste beauté et auteure de Mon Cahier Jolie Peau, chez Solar Editions, nous livre ses astuces, en fonction de nos maux : 

 

1. Ma peau étouffe :

Pour l’épiderme, la vie citadine est synonyme d’asphyxie tissulaire. Les polluants présents dans l’atmosphère urbaine collent à la peau et s’engluent dans le sébum et le maquillage, et les radicaux libres en profitent pour se multiplier et déborder les cellules chargées de la détox. La peau se déshydrate, le teint gris et les imperfections apparaissent…

=> Je passe à l’action : on dégaine un démaquillant antipollution capable d’aimanter les particules néfastes, des antioxydants pour neutraliser les radicaux libres et du rétinol pour empêcher la destruction du collagène.

2. Ma peau stresse :

Overdose de boulot, hiérarchie et collègues anxiogènes, clim et chauffage à fond toute l’année : rougeurs, peau à vif et rugosités. La peau tourne au ralenti, le teint devient blafard et les cellules n’arrivent plus à se défendre. Une raison de plus d’angoisser.

=> Je passe à l’action : on calme le jeu en évitant tout ce qui va favoriser la vasodilatation des capillaires. A savoir les toniques alcoolisées et le gommage trop abrasifs. Place aux soins anti-flush apaisants, riches en flavonoïdes (marron d’inde, petit houx) ou eau thermale.

On limite aussi la consommation de tabac, les expositions solaires les déséquilibres alimentaires.

 

3. Ma peau sature de junk food :

Difficile de résister à l’appel du burger frites. Problème, il contient peu de vitamines et de protéines mais un max de graisses insaturées qui s’oxydent pour mieux saturer la peau de radicaux libres. Les cellules attaquées et en manque de vitamines ne produisent plus correctement de collagène et d’élastine, la peau devient moins souple, grise et enflammée et les spots apparaissent.

=> Je passe à l’action : une cure de vitamines A,C et E, un bouclier de soin antioxydant, et de l’acide  salicylique et du glutonate de zinc pour réduire l’inflammation. Et bien sûr, mollo sur le burger les Holi Girls !

 

Alors, cap de sauver votre peau ? 😉