J’ose la solitude…

Les premiers rayons de soleil, les premiers lâchés de collants, les premiers rosés en terrasse ! Nous y voilà. Les vacances sont à portée de bras. On commence en tout cas à se dire qu’il faudrait sérieusement qu’on s’organise. Oui mais quoi ? où ? quand ? comment ? et avec qui ?

Et si on relevait le défi de partir seule ?

Seule ? Oui, cela fait peur. Pourquoi ? Et bien parce que la solitude fait toujours peur… Pas seulement pour partir en voyage, mais dans la vie en général. Personne ne veut être seul. Et si on vous disait que la solitude peut être créatrice. Qu’elle peut nous permettre de nous reconnecter à nous-même, et du coup aux autres. Partir seule en voyage ne signifie pas voyager seule tout le temps et observer chaque soir des couchers de soleil accompagnés seulement d’un mojito et un bouquin. Bien au contraire !

 

La globe-trotteuse Jessica Pommier qui a tenté l’aventure et nous la raconte sur Mes Ptits Bouts Du Monde, nous livre les bienfaits de cette expérience en quelques clés !

 

1. Partir à la rencontre des autres : Une femme qui voyage seule est un fantastique aimant aux bonnes âmes, vous allez faire des rencontres comme certainement jamais auparavant dans votre vie. Choisissez des établissements pour dormir où l’on rencontre du monde, des petites auberges, des dortoirs… On oublie sa zone de confort et sa chambre privée dans un hôtel et on se lance dans une aventure humaine plus profonde à la rencontre des locaux et des autres voyageurs !

 

2. Expérimenter la liberté, la vraie, celle où on ne fait pas de compromis, où on écoute seulement ses envies, son instinct et on se laisse porter par les rencontres et les humeurs, celle où on se découvre sans fard, sans personne à qui plaire à part nous-même. Pas de jeu à jouer. Pas de contraintes à respecter. La liberté dans ce qu’elle a de plus pure. Et même si vous êtes en couple, autorisez-vous ce voyage avec vous-même, prenez du temps pour vous.

 

3. Devoir chaque jour faire des choix : que voir, que manger, où aller, que visiter. Des choix qui semblent faciles à faire entre amis ou en couple, et qui prennent une autre dimension quand ils sont prononcés par nous-même, pour nous-même. Partir seule, c’est l’occasion de vous découvrir, de mieux vous connaître, tout en étant dans un environnement étranger qui va vous stimuler et révéler en vous ce qu’il y a de plus profond !

 

4. Se fier à son intuition : en voyageant seule, vous ferez 2 fois plus confiance à votre intuition, celle-ci se développera, vous accompagnera à chacun de vos choix. Si une situation semble délicate, on prend ses bagages et on change de chemin, sans rendre de comptes à qui que ce soit, tout simplement.

Et quelle fierté de savoir que l’on peut compter sur soi-même. Oui, on peut se faire confiance !

 

Son conseil pour un voyage en solo : le sourire ! Pour vous lier aux autres, pour désamorcer les situations, pour vous faire comprendre avec bienveillance.

 

Alors cap de vous lancer dans l’aventure les Holi Girls ?

 

Pour ne rater aucune actualité des Holi Girls rendez-vous sur nos pages FacebookTwitter, et Instagram avec  #holime #holigirls #challengeholime

Envie de rejoindre le club des Héroïnes Imparfaites et d’atteindre votre point E (point Epanouissement) ? Plus de conseils feel good dans notre livre « Et si vous deveniez l’Héroïne de votre vie ? »