La SUPER interview de Perrine Perez, humoriste pétillante

Oser dire « non », prendre sa vie en main, tout tenter… On en a toutes rêvé, pas vrai ? Perrine Perez, humoriste pétillante, l’a fait ! Elle a quitté son job, la sécurité, pour se dédier à sa passion : l’humour ! Elle nous raconte son parcours/ sa quête (parfois tumultueuse mais toujours drôle), dans son One Woman Show décapant « Celle qui a dit non » !

Elle nous livre ici ses astuces pour mettre de la joie, du rire et de la bonne humeur dans notre quotidien. De quoi nous donner la pêche !

 

Ton SUPER POUVOIR pour te lever le matin ?

Très important : sourire et écouter de la musique Feel Good !

Le sourire, c’est un peu comme un muscle qu’on réveille, il faut lui laisser le temps de venir, chacun son rythme. Et avec une petite musique qui fait du bien, il se dessine et aide à aborder la journée.

Charlie Chaplin lui-même disait qu’une journée sans sourire était une journée perdue, alors pourquoi ne pas la commencer sur une tonalité joyeuse.

En revanche, je dois vous faire une confidence…. Je n’aime pas parler le matin… En même temps, on ne peut pas sourire et parler, c’est en encore plus bizarre visuellement non ? (Vous croyez que les Holi Girls sont en train d’essayer là ?)

 

Un SUPER CONSEIL pour réussir ta journée ?

Je POSITIVE ! Chaque journée a son lot de petits et grands défis. Je me conditionne pour évacuer les pensées négatives qui pourraient être source d’angoisse.

La méditation, même quelques minutes, permet notamment de faire le vide avant d’aborder la journée. Je trouve que c’est très bénéfique pour gagner en clairvoyance et en analyse des situations.

J’ai aussi des sélections de musique qui aident à affronter les défis de la journée. Musique zen, de warrior, top énergique ; y a plus qu’à choisir !

 

Quel défi tu es fière d’avoir relevé ?

Je suis fière d’avoir osé passer l’audition de l’Ecole du One Man Show il y a 3 ans en parallèle de mon job, parce que ça a été le démarrage d’une myriade de nouveaux défis toujours plus grands, de la première scène ouverte à l’écriture de mon premier spectacle avec mon co-auteur et metteur en scène Csaba Zombori.

Ces différentes étapes m’ont mené au défi que je viens de relever : quitter mon job de responsable commerciale chez Disney pour me consacrer pleinement à mon spectacle et à ma nouvelle vie de comédienne, après avoir cumulé pendant 2 ans mon activité professionnelle et ma passion pour la scène et le jeu.

J’ai eu la chance de recevoir beaucoup de soutien de mes collègues et boss chez Disney et c’est encore le cas, ce qui me remplit de joie. 

 

A ton échelle, comment essayes-tu de SAUVER L’UNIVERS ?

Whaou…. Excellente question. Mon premier réflexe serait de vous dire : mais qui suis-je pour sauver l’Univers ?

En même temps qu’est-ce que l’Univers ? Si on estime qu’il est une composition d’énergies multiples et variées, je dirais que j’essaye de projeter des ondes positives autour de moi et aux gens que je rencontre.

Mais si jamais je suis hors sujet avec cette réponse, je peux aussi vous dire que je trie mes déchets et je bois de l’eau du robinet. J

 

L’endroit où tu régénères tes POUVOIRS ?

Chez moi pour me recentrer, trouver un moment de calme. Le bénéfice c’est surtout de pouvoir créer dans mon cocon un moment qui m’appartient.

Je régénère aussi mes pouvoirs en me nourrissant de précieux moments de partage, de rires, de complicité avec mes amis et ma famille quel que soit l’endroit où l’on se trouve.

 

Ta KRYPTONITE ?

Les trucs qui ne sont pas très bons pour la santé, j’avoue… Je suis une gourmande.
Sucreries, friandises, pâte à tartiner dont je tairai le nom…
Alors, je me tiens à l’écart des zones sensibles de kryptonite, mais c’est embêtant parce que Lex Luthor les met toujours en avant dans les rayons !

 

Ton livre de chevet ?

Je viens de terminer « Chanson douce » de Leïla Slimani, qui va d’ailleurs être adapté au cinéma par Maïwenn.

Un livre coup de poing, qui emmène finement le lecteur dans les affres d’un drame annoncé dès les premières pages. La narration intelligente et la façon dont se dessine la psychologie des personnages rendent ce livre très dur, mais fascinant.

En ce moment, j’ai envie de douceur et de légèreté, alors je dévore les pages d’un magazine inspirant que j’adore : Flow.

 

Quelle SUPER WOMAN voudrais-tu être ?

Je voudrais être une super woman discrète, en mode Jiminy Cricket, qui viendrait murmurer aux oreilles des gens d’oser donner vie à leurs rêves.

Mon super power ? Leur offrir une visualisation d’eux, plongés dans l’univers de leur rêve, au cœur de celui-ci.
Un peu comme Songoku avec sa boule de feu, moi je serais WonderPépé et sa boule magique de visualisation créatrice qui projetterait des vagues d’ondes positives et donnerait aux gens un superpower pour avoir la force de partir à la conquête de leurs rêves.

Comme dans les mangas, j’appellerais mon super power en disant : « Par le pouvoir ancestral du TOUT EST POSSIBLE » et bam projection du rêve en 4k (oui j’aurais une super technologie de wonder woman bien sûr)

 

Quel SUPER défi aimerais-tu lancer aux lectrices ? 

Le rire est ultra bénéfique pour le corps et l’esprit. Ce qui est génial, c’est qu’on peut le provoquer soi-même !

Alors, les Holi Girls, faites-vous une séance « fou rire salvateur » chez vous ou dans votre voiture, par exemple si vous êtes coincée dans un embouteillage, lancez vous dans un fou rire.

C’est communicatif, si vos enfants sont avec vous, ils vont vous suivre et vous allez générer de la bonne humeur autour de vous et en vous. Feel good time assuré !

Comment ? Concentrez vous, revivez un moment qui vous a fait rire à en pleurer, repensez à une gaffe, une séquence d’un film, une chute.

Le mieux, c’est de noter dans un petit carnet ces moments de rire intense et de les revivre en y pensant. Un vrai bonheur !

 

Son actu : Foncez découvrir son One Woman Show « Celle qui a dit non » au Théâtre des Feux de la Rampe (Paris 9ème), tous les samedis à 20h dès le 29 Avril (jusqu’au 24 Juin) !